HJ20210714 Flipbook PDF

HJ20210714
Author:  f

29 downloads 172 Views 7MB Size

Recommend Stories


Porque. PDF Created with deskpdf PDF Writer - Trial ::
Porque tu hogar empieza desde adentro. www.avilainteriores.com PDF Created with deskPDF PDF Writer - Trial :: http://www.docudesk.com Avila Interi

EMPRESAS HEADHUNTERS CHILE PDF
Get Instant Access to eBook Empresas Headhunters Chile PDF at Our Huge Library EMPRESAS HEADHUNTERS CHILE PDF ==> Download: EMPRESAS HEADHUNTERS CHIL

Story Transcript

N ou vell réno ement vé ! LES RIVIÈRES

PARCOURS DE MINI GOLF

GRATUIT

Jouez un 36 trous au prix d’un 18 trous Non valide après 19h.

Expiration 31 août 2021.

LE 14 JUILLET 2021 | Volume 56, N° 20 | 49 796 exemplaires

golflesrivieres.ca 819 378-7871

(Photo courtoisie)

UNE COMPAGNIE D’ICI QUI SE SPÉCIALISE DANS : • • • •

Ne peut être jumelé à aucune autre promotion.

>316844

Valide pour une personne.

LE PAVAGE LE MARQUAGE DE STATIONNEMENT LE COLMATAGE DE FISSURES L’IMPERMÉABILISATION

Résidentiel • COMMERCIAL

CONFIEZ-NOUS VOS TRAVAUX SCELLANT D’ASPHALTE AU BITUME ET DE RÉPARATION D’ASPHALTE

Il vit avec une déficience auditive

SOUMISSION 100% GRATUITE

De photographe à pompier!

PROPRIÉTAIRE

819 719-1035

suivez-nous sur facebook

>314755

OLIVIER GAUTHIER,

InMeMorIaM.ca à jamais dans nos coeurs

UN DÉFI HORS NORME! Le Trifluvien Denis Dionne s’est lancé tout un défi: traverser le Québec à pied en une quarantaine de jours au profit de la recherche sur le cancer. Page 3

Page 7

Laurence Vincent Lapointe aux Jeux olympiques Page 14

VISITE VIRTUELLE DISPONIBLE

visite.mercier40.ca

>316311

Saint-Louis-de-France

20 M$ pour régler la problématique de refoulement d’égout ­MARIE-EVE B. ALARIE [email protected]

Ces travaux étaient attendus depuis longtemps par les citoyens du district de ­Saint-Louis-­de-France aux prises avec des problèmes de refoulement d’égout : la ­Ville de ­Trois-Rivières lancera le processus de plans et devis pour la réalisation des travaux aux réseaux d’eau potable et d’égout, ainsi qu’aux postes de pompage principal et G ­ oulet, dans les prochaines semaines. À terme, ces travaux viendront régler la problématique qui entraînait des refoulements d’égout au printemps. «  C’est une grande nouvelle pour S aint-Louis-­ ­ d e-France, lance le conseiller municipal du district, M ­ ichel C ­ ormier. Ça fait

au moins six ans qu’on travaille ­là-dessus. Tout le monde a mis la main à la pâte pour que ça puisse se faire. » Grâce aux tests de fumée réalisés ces dernières années, la ­Ville a découvert que les drains de fondation des maisons concernées étaient branchés sur le réseau pluvial, qui se transférait ensuite dans le réseau d’égout. Au printemps, la nappe phréatique est haute dans le secteur et cette situation entraînait les refoulements. C’était aussi le cas lors de pluies abondantes. « ­Lorsque les tests de fumée se faisaient, je me souviens d’une dame qui était sortie de chez elle en panique parce que sa maison était remplie de fumée. C’est là qu’on voyait que les raccordements n’étaient pas conformes », précise M. Cormier.

Le nouveau réseau fera en sorte que les drains seront connectés directement sur le réseau d’égout. On parle d’un investissement de 20  millions $ sur une période de cinq ans. La ­Ville de ­Trois-Rivières estime qu’elle pourra obtenir 61 % du montant en subvention des paliers de gouvernement provincial et fédéral. Les travaux débuteront en 2021, mais la plus grande partie du chantier se fera en 2022  et 2023. Durant la séance publique du conseil municipal, le conseiller du district S­ aint-Louis-­de-France a pris le temps de remercier le cabinet du maire et tous les fonctionnaires qui ont travaillé sur le projet, ainsi que les citoyens du secteur pour leur patience et qui ont cru en lui et en la ­Ville Michel Cormier, conseiller municipal du district Saint-Louis-de-France. Archives-Marie-EveAlarie pour réaliser ces travaux.

TOUTE LA VILLE Katy Champagne

directrice support aux ventes

Suivez-nous sur

Suzanne Blanchette

Marie-Claude Laforce

Claude Martin

Marc Lemire

Marilyne Desaulniers

adjointe-administrative

coordonnatrice aux ventes

conseiller en solutions médias

conseiller en solutions médias

conseillère en solutions médias

/hebdojournal

@HebdoJournal • www.lhebdojournal.com

LA JEUNE CHAMBRE DE LA MAURICIE EST À LA RECHERCHE DE LA MEILLEURE ENTREPRISE EN CROISSANCE DE LA PROVINCE POUR LA 5e ÉDITION DE LA COUPE! La Jeune chambre de la Mauricie en collaboration avec le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) sont fiers d’annoncer que le concours assorti d’activités de formation La Coupe revient pour une cinquième édition et que la Jeune chambre de la Mauricie sera le collaborateur de la division Centre!

2 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

Propulsons la croissance Les entrepreneurs entre 18 et 40 ans de toutes les régions du Québec seront invités à poser leur candidature pour participer à ce parcours d’accompagnement pour les startups prometteuses en phase de croissance culminant par un concours de pitch hors du commun, qui se concentrera sur les besoins des entreprises en croissance de 6 mois à 5 ans. La phase de croissance étant critique dans la pérennité des entreprises québécoises, le RJCCQ et La Jeune chambre de la Mauricie assureront un accompagnement personnalisé durant toutes les étapes de La Coupe. «Nous sommes très fiers d’avoir été choisis pour collaborer avec le RJCCQ pour la 5ème édition de La Coupe. Le dynamisme local de notre organisation ainsi que nos liens privilégiés avec les jeunes entrepreneurs nous permettront d’apporter une nouvelle valeur à La Coupe. Nous sommes confiants que nous saurons contribuer à propulser la croissance de nos entreprises!» souligne la présidente de la JCM, Joany Dufresne. 6 divisions, une finale provinciale et une vingtaine de mentors d’exception : La Coupe sera l’opportunité idéale pour les entrepreneurs d’agrandir leur réseau pro-

OXY-PRO INC.

fessionnel et de propulser leur croissance, sans oublier la bourse de 20 000$ à l’entreprise consacrée la meilleure entreprise en croissance de la province! Le lancement des appels de candidatures est prévu pour fin août, mais les entrepreneurs intéressés peuvent manifester leur volonté de participer en remplissant le formulaire en ligne ici : https://rjccq.com/activite/lacoupe/ Les divisions de la cinquième édition de La Coupe • 27 octobre : division Fleuve, en collaboration avec l’Aile jeunesse de la chambre de commerce Baie-des-chaleurs. Régions incluses : Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Bas-Saint-Laurent, Côte-Nord • 3 novembre : division Est, en collaboration avec l’Aile jeunesse de la chambre de commerce et d’industrie Haut-Richelieu. Régions incluses : Montérégie, Estrie • 11 novembre : division Nord, en collaboration avec la Jeune chambre de commerce de Québec. Régions incluses : Capitale-Nationale, Chaudières-Appalaches, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Nord-du-Québec • 17 novembre : division Centre, en collaboration avec la Jeune chambre de la Mauricie. Régions incluses : Mauricie, Centre-du-Québec • 25 novembre : division Ouest, en collaboration avec l’Aile jeunesse de la chambre de commerce et d’industrie Thérèse-de-Blainville. Régions incluses : Laurentides, Lanaudière, Outaouais, Abitibi-Témiscamingue • 30 novembre : division Métropolitaine, en collaboration avec la Jeune chambre des femmes du Québec. Régions incluses : Montréal, Laval À propos de la JCM La Jeune Chambre de la Mauricie est un acteur d’influence qui participe activement au développement des jeunes gens d’affaires de la Mauricie depuis 1986. Elle inspire des jeunes à concrétiser leurs projets d’affaires. Elle génère des opportunités de toute nature et crée des liens qui perdurent dans le temps. La Jeune Chambre est animée du désir de servir ses membres et de contribuer à leur rayonnement. À propos du RJCCQ Depuis maintenant 29 ans, le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ) soutient un réseau de plus de 46 jeunes chambres de commerce et d’ailes jeunesse à travers le Québec, composées de professionnels, cadres, travailleurs autonomes et entrepreneurs âgés de 18 à 40 ans. Pour plus d’informations, visitez notre site web https://rjccq.com/.

JEAN FUGÈRE

D.D.

Denturologiste

en parle

L’entreprise Oxy-Pro est une entreprise locale qui distribue du gaz et des produits de soudage aux entreprises et aux particuliers œuvrant dans le secteur du soudage dans les régions de la Mauricie et d’une partie du Centre-du-Québec. En activité, depuis 3  ans, l’entreprise Oxy-Pro inc. située au 2788 de la Sidbec Nord, Trois-Rivières, a été fondée par 3  associés, Luc Légaré, Réjean Tessier et Michel Fontaine, tous expérimentés et fins connaisseurs du secteur d’activité. L’entreprise offre entre autres toutes les gammes des produits nécessaires pour le soudage, le coupage et la sécurité, elle offre également par l’entremise de SOS Soudeuses, la location et la réparation de tous les appareils de ce domaine. Des cours de soudage sont aussi offerts sur demande par Luc Légaré, technicien spécialisé. Ce dernier détenant un certificat d’EmploiQuébec en formation. Tél.: 819 693-0123.

Fabrication et réparation de prothèse dentaire amovible Face au c entre L es r ivières 1410, 3e rue, Trois-Rivières

819 376-6772

>316999

directrice générale

>289793

Amélie St-Pierre

ACTUALITÉS

Il traverse le Québec à la marche pour la recherche contre le cancer ­MARIE-EVE B. ALARIE [email protected]

On peut dire que le ­Trifluvien ­Denis ­Dionne est un grand amateur de randonnées depuis une quinzaine d’années. Ou encore qu’il aime se donner des objectifs à accomplir durant une année. N’empêche, le défi qu’il s’est lancé marque l’imaginaire : traverser ­ ercé à ­Gatineau, soit 1250 km, à la marche en une le ­Québec de P quarantaine de jours. « ­Depuis le mois de mars 2020, tous les efforts sur la recherche d’un vaccin afin de nous permettre de retrouver une vie normale ont été mis sur la ­COVID-19. C’est correct qu’on l’ait fait, mais il ne faut pas oublier les gens qui vivent avec un cancer. J’ai un ami qui a reçu un diagnostic de cancer à la prostate. On lui a dit qu’il devait se faire opérer de façon urgente. Il n’a pu être opéré que six mois plus tard. Je m’imaginais tous les gens vivant avec un diagnostic de cancer qui attendaient », raconte ­Denis ­Dionne au bout du fil. C’est à ce moment qu’il s’est dit qu’il pourrait faire quelque chose pour amasser des dons. Il aime la randonnée et au plus fort de la pandémie, « il n’y avait que ça à faire, marcher ! » Et puis, le défi qu’il devait réaliser au B ­ résil en 2020 au profit de la ­Société de recherche sur le cancer avait été annulé en raison de la pandémie. Il avait aussi pris sa retraite en février 2020. Il avait tout le temps devant lui pour préparer un défi. « ­Je suis resté actif beaucoup et j’ai continué à marcher, indique ­Denis ­Dionne. Chaque année, je note dans un cahier ce que je veux faire durant l’année, les objectifs que je souhaite me fixer. En mai 2020, je me suis dit : je ne peux pas sortir ni aller en ­Europe. Pourquoi Denis Dionne (Photo courtoisie) ne pas traverser le ­Québec à pied, alors ! ­Je me suis mis à regarder différentes choses. J’ai pris un gros mois pour faire le trajet une dizaine de fois, établir un itinéraire. » « ­Je fais de la randonnée de montagne, mais j’ai dû m’informer d’énergie  », ­précise-t-il. sur les façons de faire des randonnées de longue durée, quels aliLe ­Trifluvien a ensuite approché la ­Société de recherche sur le ments je devrais prioriser pour me nourrir et garder un bon niveau cancer avec son défi. « ­La ­Société était heureuse. Le cancer a été un

Création du F ­ onds de développement du logement abordable

LES YEUX TOURNÉS VERS 2022 ET 2023

Denis D ­ ionne espère que la pandémie se sera suffisamment calmée pour lui permettre de réaliser deux autres défis de marche au profit de l’organisme, soit en N ­ orvège en 2022 et au C ­ ambodge en 2023.

ou 1500 $ par mois pour se loger. » La ­Ville est persuadée que des promoteurs seront intéressés à avoir accès à ces subvention dont le ratio est encore à déterminer. Les prix seront fixés selon les barèmes de la ­Société d’habitation du ­Québec. Grâce à ce fonds, la ­Ville souhaite soutenir les citoyens de la classe moyenne pour lesquels le marché du logement a explosé en termes de coût. « Ça aidera aussi à redévelopper des friches urbaines avec des logements neufs et contribuer à diminuer

le taux d’inoccupation à ­Trois-Rivières. Et quand on pense aux logements de type 6½ et 7½, il ne s’en construit plus et beaucoup de familles ont de la difficulté à se loger », précise M. Dussault. Le taux d’inoccupation s’est établi à 1,3 % cet été à ­Trois-Rivières, bien ­en-deçà du seuil d’équilibre de 3 %. Cette situation fait en sorte que le locateur a le choix parmi beaucoup de locataires, ce qui peut également entraîner de la discrimination. L’un des grands enjeux demeure aussi la salubrité des logements. (M.E.B.A.) L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 3

>315845

7½ pour les familles. « ­Avec ces logements, on veut faire en sorte qu’une famille de la classe moyenne ne paie pas plus que 25 % de ses revenus pour se loger, souligne ­Robert ­Dussault, La ­Ville de ­Trois-Rivières ira de l’avant directeur de l’Aménagement et du dans la mise sur pied d’un fonds de ­Développement urbain à la ­Ville de ­Troisdéveloppement du logement abordable. Rivières. On viendra aussi réguler, tous Une somme de 200 000 $ provenant des les ans, le coût de ces loyers pour éviter surplus 2020 de la ­Ville a été attribuée une augmentation drastique. La ­Ville sera au démarrage de ce fonds qui permettra le gardien de ces loyers. Ce sera aussi d’accorder des subventions à des promoteurs pour construire des logements l’occasion d’avoir des logements neufs abordables, incluant des logements 6½ et sans que les locataires aient à payer 1200 $

peu oublié dans la dernière année. » ­Au moment de mettre sous presse, il avait amassé 8870 $ en don, soit 35 % de son objectif de 25 000 $ ­ aspé le 29 juin. Le défi se déroule bien jusqu’à Il est parti de G présent. « L’effort, mentalement, c’est de gérer mes kilomètres. Dans les derniers jours, j’ai eu à gérer bien des côtes sur le parcours. Normalement, si je marche 10 ou 12 kilomètres, je peux le faire à une vitesse entre 5 et 6 km/h. Quand je le fais ici, c’est trop, je dois ralentir. Il faut que je pense que ça continue le lendemain aussi », ­note-t-il. Denis ­Dionne ne se met pas trop de pression sur la durée de ce défi. Il s’est fixé un objectif de 40 jours, mais en réalité, l’important pour lui est de se rendre à ­Gatineau et d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer pendant ce temps. « ­Je paie mes frais d’hébergement, de nourriture, etc. Ça fait en sorte que c’est 100 % du don qui va à la ­Société de recherche sur le cancer. » ­ oy, il s’arrêtera à ­Trois-Rivières et Lorsqu’il longera le chemin du R ­ ité de L­ aviolette autour passera aussi par L­ ouiseville. Il sera dans la C de la 30e journée de sa grande traversée du ­Québec. « ­Tous les dons, petits ou grands, seront les bienvenus et pourront aider la ­Société dans son combat contre le cancer. À cet effet, les fonds amassés contribueront à l’obtention de diagnostics plus rapides et efficaces, d’améliorer les traitements et de mieux comprendre les moyens pour prévenir le cancer », ­termine-t-il. Pour faire un don pour la cause : http://­recherche-cancer-research.­ crs-src.ca/site/TR ?fr_id=1640&pg=entry&s_locale=fr_CA ­ enis D ­ ionne sur la On peut également suivre le périple de D ­ uébec 2021 ­SRC, ainsi que sur sa page page F­ acebook ­Traversée du Q I­ nstagram.

Expositions

Spectacles ©Yannick Jacquet, 2014. Photo: Olivier Croteau

Activités

Programmation complète au UNÉTÉCULTUR3R.COM

Après avoir visité 28 pays, ils choisissent Trois-Rivières pour déposer leurs valises MARIE-EVE B. ALARIE [email protected]

En 2017, la famille Vandoorslaert décide de tout plaquer et de quitter la Belgique pour changer complètement de vie et dénicher un autre endroit où habiter. Jean-François, Charlotte et leurs enfants Charles, Louise et Victoria ont parcouru 28 pays à la recherche de ce nouveau chez-soi. C’est finalement à Trois-Rivières que la famille a décidé de déposer ses valises. Ils sont passés une première fois en 2019. Ils ont été charmé par la ville et le reste de la région. «  On s’est dit qu’on retiendrait la place dans notre tête, raconte Jean-François Vandoorslaert. On est ensuite allé dans l’Ouest canadien. On s’y est un peu ennuyé. La spontanéité des Québécois nous manquait. On a envie de s’implanter ici. » La famille avait pourtant une belle vie à

Le recensement animalier est débuté depuis le 5 juillet dans la MRC de Bécancour et la SPA Mauricie tiendra un kiosque d’information à différents secteurs de la municipalité au cours des prochains jours ! Ce kiosque vous permettra de procéder à l’enregistrement de votre animal et répondre à vos questions. HORAIRE ET LIEU DE LA TENUE DU KIOSQUE : Jeudi 15 juillet de 17 h à 19 h dans le stationnement du Centre culturel Larochelle secteur Saint-Grégoire

Samedi 17 juillet de 10 h à 12 h au Quai de Sainte-Angèle

AVIS DE RINÇAGE UNIDIRECTIONNEL SECTEURS À RINCER POUR LA SEMAINE DU 18 juillet au 24 juillet 2021 SECTEUR DE TROIS-RIVIÈRES :  

du Temps d’une Pinte, tandis que sa femme souhaite oeuvrer comme préposée aux bénéficiaires. Les enfants intégreront l’école à l’automne. La famille espère maintenant faire du bus un lieu d’accueil pour les voyageurs.

De jour et de nuit du lundi au vendredi de 7h à 17h et de 21h à 7h - Périmètre formé par le boulevard des Récollets, la rivière Saint-Maurice, l’autoroute et la rue SainteMarguerite. SECTEUR DU CAP-DE-LA-MADELEINE De nuit du lundi au vendredi de 21h à 7h - Périmètre formé par la rue de Grandmont, limite Est du Cap-de-la-Madeleine, le fleuve et la rue Saint-Laurent.

SECTEUR DU SAINTE-MARTHE-DU-CAP

Visitez le :

spamauricie.com pour plus de détails.

>316497

*Prendre note que certaines séquences de rinçage prévues de jour peuvent être exécutées de nuit, et ce, en raison de la configuration du réseau de distribution d’eau potable de la Ville de Trois-Rivières.

Directrice générale : Amélie St-Pierre Directrice Stratégies Médias : Amélie St-Pierre Directrice support aux ventes : Katy Champagne Adjointe-administrative : Suzanne Blanchette Rédactrice en Chef : Marie-Ève B. Alarie

POUR NOUS JOINDRE 6925, rue Dalpé, bureau 200 Trois-Rivières, Qc, G9A 5C9

Veuillez recycler ce journal

>315996

De jour du lundi au vendredi de 7h à 17h - Périmètre formé par la rue Saint-Maurice, l’autoroute 40, la limite EST de Trois-Rivières et le rang Saint-Malo.

Une troisième génération de propriétaires se joint à Lemay Côté architectes inc. et LC architectes inc. La transaction implique cinq membres de l’équipe qui cumulent ensemble plus de 60 ans de service au sein de la firme: Alexandre Breton, Marjory Rioux, Shirley Nault, Sébastien Côté et Guillaume Beaulieu.

Journalistes : Jonathan Cossette, Audrey Leblanc Conseillers en solutions médias : Claude Martin, Marc Lemire, Marilyne Desaulniers Coordonnatrices aux ventes : Marie-Claude Laforce, Nathalie Gauthier, Claire Chevalier Collaborateur : Robert Martin www.icimedias.ca

DISTRIBUTION : 49 534 EXEMPLAIRES • TIRAGE : 49 796 EXEMPLAIRES IMPRIMÉS

14 août 2021

Publié par : Icimédias inc. Président : Renel Bouchard Directeur général : Marc-Noël Ouellette Impression : Imprimeries Transcontinental 2005 s.e.n.c., division Transcontinental Transmag , 10807, rue Mirabeau, Anjou Distribution : Distribution Transcontinental inc. Division Publi-Sac Mauricie

Convention de la poste-publication #40050124. Retourner toute correspondance ne pouvant être livrée au Canada au : 6925, rue Dalpé, bureau 200 Trois-Rivières, Qc, G9A 5C9. Toute reproduction des annonces ou informations, en tout ou partie de façon officielle ou déguisée est interdite sans la permission écrite du directeur général. L’Hebdo Journal ne se tient pas responsable des erreurs typographiques pouvant survenir dans les textes publicitaires mais il s’engage à reproduire uniquement la partie du texte ou se trouve l’erreur. La responsabilité du journal et ou du directeur général ne dépassera en aucun cas le montant de l’annonce. Les articles publiés dans l’Hebdo Journal sont sous la seule responsabilité des auteurs et la direction ne partage pas nécessairement les opinions émises.

>289814

De jour du lundi au vendredi de 7h à 17h - Secteur Masse complet.

HEBDO JOURNAL

Samedi 17 juillet de 14 h à 16 h dans le stationnement de l’Hôtel de ville à Bécancour

Tél. : 819 379-1490 Annonces classées : 1 866 637 5236 www.icimedias.ca

confie Jean-François. Et puis, tant de souvenirs se retrouvent dans ce bus. C’est là que la petite Victoria, qui n’avait que quelques mois au moment du départ, a fait ses premiers pas. Le bus est installé au camping Les Forges depuis le 8 juin. Une maison attend la famille belge sous peu à Trois-Rivières. Le père, JeanFrançois, a trouvé un emploi au sein de l’équipe

TRAVAUX PUBLICS

SECTEUR MASSE, SAINT-LOUIS-DE-FRANCE

>279554

4 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

Vendredi 16 juillet de 17 h à 19 h au Carré de la Vierge secteur Gentilly

Waterloo, en Belgique. Le travail ne manquait pas. Après un souci de santé en lien avec la fatigue, Jean-François a décidé de profiter davantage de la vie avec ses enfants. C’était en 2015. « On avait  décidé de changer de vie. Plutôt que de partir en se fiant sur des pseudo reportages, des expériences ou des a priori, on s’est dit qu’on voyagerait par nous-mêmes pour faire un choix éclairé. » C’est à bord d’un bus entièrement transformé que la famille est partie à l’aventure. Ils sont passés par 25 pays d’Europe, dont l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, la Suède, le Luxembourg, l’Espagne et la Croatie, ainsi que le Mexique, les États-Unis et le Canada en Amérique. « On voulait voyager à bord d’un bus parce que c’est la façon d’être le plus proche des gens. C’est ce qu’on a vu de plus beau d’ailleurs: les gens. Il y a eu de belles rencontres surprenantes, la découverte des cultures et des langues  », ajoute Jean-François Vandoorslaert. Témoin de ces nombreuses rencontres, le bus est couvert de signatures et de messages recueillis au fil de leur parcours qui aura représenté. Après trois ans de voyage à vivre dans le bus, Charles et Louise, les deux plus vieux enfants du couple, ont émis le souhait de se poser un peu. « On réalise aussi qu’on aime être à la maison, La famille Vandoorslaert: Charlotte, Charles, Louise, Victoria et Jean-François. pas sur la route, mais le voyage nous manque », (Photo Marie-Eve Alarie)

Elvis QW4RTZ Experience 14-15-16-17 juillet 11 juillet

La ­Ville acquiert le monastère des U ­ rsulines Au terme de négociations de plusieurs mois, la ­Ville de ­Trois-Rivières a conclu une entente de ­ rsulines et a accepté une offre de donation de principe avec les propriétaires du monastère des U ce lieu historique d’importance à ­Trois-Rivières. Dans un premier temps, la ­Ville de ­Trois-Rivières fait l’acquisition du lieu pour en préserver l’intégrité. « ­Ensuite, on lui trouvera une vocation pour s’associer à ce qui s’y faisait, que l’on pense à l’éducation ou à la santé. Le but de cette action est vraiment de préserver le lieu, le protéger et le mettre en valeur. On avait un objectif commun de le préserver et lui trouver une vocation en lien avec la mission que le monastère a toujours eue », explique le maire ­Jean ­Lamarche. L’identification d’une vocation compatible avec le lieu du monastère des ­Ursulines en vue de le ­ olitique protéger et de le mettre en valeur est d’ailleurs l’une des mesures phares de la nouvelle P du patrimoine de ­Trois-Rivières. La ­Ville se fixe un échéancier de 0 à 3 ans pour y arriver. L’accord de principe favorable qui a été entériné au conseil exécutif en est la première étape. « ­On va voir comment intéresser les partenaires et trouver des occupants. L’avantage d’occuper le lieu, c’est que de notre côté, on peut assurer l’entretien et être les gardiens de la vocation. C’est majeur comme acquisition, mais ça devenait l’action à faire dans un souci patrimonial », précise le maire. (M.E.B.A.) (Photo M­ arie-Eve A­ larie)

ACHETONS L’OR MEILLEUR PRIX

GARANTI

BIJOUGRAM Bagues • Chaînes • Breloques • Boucles d’oreilles • Dents en or • Lingots d’or • Pièces de monnaie • Bijoux de succession Platine • Bijoux en argent sterling .925

78, rue Fusey, Trois-Rivières Programmation complète au

UNÉTÉCULTU3R.COM

819 373-9521

Michel Bélanger

Tire le coyote Elvis Experience 14-15-16-17 16 juillet juillet

Spectacles de juillet

Brotipo Tire le coyote

Not Quite Midnight (Cendrillon)

Anne-Élisabeth Bossé

24 juillet 16 juillet

31 juillet

5 août

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 5

La ­Ville de ­Trois-Rivières vient de se doter d’une ­Politique du patrimoine. Objectif : placer le patrimoine au coeur du développement, de l’identité et de la qualité de vie de ­Trois-Rivières. « ­Le patrimoine de ­Trois-Rivières se distingue par rapport à son niveau historique. C’est pas deuxième plus vieille ville francophone en ­Amérique du ­Nord. Par son occupation aussi. Ça a toujours été une plaque tournante pour la culture et le commerce, et ce bien avant notre arrivée à nous, les blancs. C’est de voir comment on vient conjuguer l’époque industrielle et historique, affirme le maire ­Jean ­Lamarche. Le patrimoine est au coeur de l’identité de ­Trois-Rivières. C’est une richesse collective. » ­Trois-Rivières compte plus de 300 immeubles patrimoniaux de valeur supérieur ou exceptionnelle, près de 4000 bâtiments d’intérêt patrimonial et plus de 20 styles et courants architecturaux représenter. La P ­ olitique du patrimoine vient s’inscrire dans une volonté de préserver l’héritage commun. « L’idée, c’est de mieux connaître ce qui nous entoure, faire un meilleur inventaire de ce qu’on a et bien le classer. On entend travailler avec tous les acteurs concernés. En prenant le temps de bien documenter ce que l’on a en matière de patrimoine, on sera plus en mesure de le protéger et le gérer. Plein de mesures peuvent être mises en place en ce sens et on pourra maintenant agir en action plutôt qu’en réaction », explique ­Pierre-Luc ­Fortin, conseiller du district des ­Estacades et membre du comité coordonnateur de la ­Politique du patrimoine. La P ­ olitique du patrimoine vient définir la vision collective des valeurs de la communauté, développer des outils de protection et de diffusion du patrimoine, favoriser la concertation, mobiliser les acteurs et établir les priorités d’action. ­Au-delà du patrimoine bâti auquel on pense plus naturellement, la P ­ olitique inclut aussi des actions en matière de patrimoine immatériel (le ­savoir-faire, le folklore, les contes), le patrimoine mobilier (archives, photographies, livres, oeuvres d’art), de même que le patrimoine paysager. « ­On prend le patrimoine paysager pour acquis. Pourtant, on a des éléments très importants à ­Trois-Rivières, souligne M. Fortin. On peut penser

à la rue des ­Ursulines, l’intersection ­Notre-Dame et des ­Forges, la vue sur le fleuve. Il importe aussi de répertorier ces paysages et faire attention à les conserver. Le patrimoine paysager est la signature de T­ rois-Rivières.  » Une trentaine d’actions concrètes sont regroupées dans un plan d’action qui s’échelonne sur les dix prochaines années. La mise en place d’un plan directeur d’aménagement et de développement pour le site de l’Exposition, la réalisation d’une étude de potentiel ou de caractérisation du patrimoine archéologique et intégrer l’outil au plan d’urbanisme, la restauration et la mise en valeur de la place d’Armes, la création d’un conseil local du patrimoine, la mise en valeur du patrimoine autochtone et la création d’un livre sur l’histoire de ­Trois-Rivières, inclusif et moderne, sont du nombre des actions au programme. La ­Ville entend notamment miser sur l’utilisation des nouvelles technologies pour mettre en valeur les différents aspects du patrimoine. En ce sens, on peut penser à la numérisation 3D qui a été réalisée de la murale découverte sur la rue ­Hart. La ­Politique du patrimoine met aussi l’accent sur l’appropriation citoyenne du patrimoine, notamment par le transfert de connaissances pour stimuler l’intérêt face au patrimoine trifluvien. Plus tôt cette année, la ­Ville de ­Trois-Rivières avait tenu une consultation publique virtuelle pour permettre à la population d’identifier le bien qui la rendrait fier de léguer aux générations ­ olitique du futures, l’action ou l’activité de la P patrimoine qui devrait être une priorité et en quoi se distingue le patrimoine trifluvien. « ­Dans l’élaboration de cette politique, on a également voulu projeter le patrimoine dans le 21e siècle, indique M ­ arc-André G ­ odin, coordonnateur gestion des programmes et projets de redéveloppement à la ­Ville de ­Trois-Rivières. Au terme des consultations publiques et auprès des partenaires, on a constaté un fort intérêt pour une meilleure reconnaissance des autochtones et de leur influence sur notre patrimoine, la mise en valeur de l’archéologie, le parc de l’Exposition et la quête d’une nouvelle vocation au monastère des ­Ursulines. Beaucoup ont insisté sur le fait que ça prend une nouvelle vie pour le monastère. C’est identitaire à ­Trois-Rivières. » Un effort a aussi été fait pour élargir la reconnaissance du patrimoine aux quatre coins de la ville.

>289768

­MARIE-EVE B. ALARIE

[email protected]

>315832

La Ville place le patrimoine au coeur de son identité

PATRIMOINE

«Ça nous a permis de grandir comme entrepreneurs, mais aussi comme personnes»

BRUNO Ma Chronique ST-ONGE

AUDREY ­LEBLANC

ANTIROUILLE MÉTROPOLITAIN 2021

[email protected]

sur l'entretien de votre véhicule par BRUNO ST-ONGE

LES 3 RÈGLES DE L’ENTRETIEN AUTOMOBILE L’entretien de notre véhicule peut parfois devenir un véritable casse-tête: beaucoup de théories et trop de spécialistes. Nous connaissons tous quelqu’un qui ne jure que par telle marque de véhicule ou encore telle sorte d’huile à moteur. Alors comment s’assurer que nos actions auront des résultats positifs lorsque plusieurs sources se contredisent? #1 ÊTRE ASSIDU : À CHAQUE ANNÉE Comme dans plusieurs autres aspects de notre vie, le fait d’entreprendre régulièrement de petites actions aura plus d’effets bénéfiques que de faire une seule grosse action, à l’occasion. Prenez soin de votre véhicule régulièrement et fréquemment. À chaque changement de saison, procédez à un entretien spécifique afin de toujours garder votre véhicule en ordre. #2 PRÉVENIR: DÈS LE DÉBUT N’attendez pas d’apercevoir les premiers signes d’usure pour débuter vos entretiens. Commencez à prendre de bonnes habitudes d’entretien dès la première année de votre véhicule; comme le dit le dicton: vaut mieux prévenir que guérir.

É!

T UN UR O P

$ Z E T I e r F t PRO de no

$

$

$

L A I C É SP D’ÉTÉ

20

$

$

bais a r e d $

819 519-8222 ANTIROUILLE.COM TROIS-RIVIÈRES: SHAWINIGAN : 819 378-8222

$

$ $

$

$ $

S

$

$

Étienne Dansereau, d’Halo Trois-Rivières. (Photo archives - Audrey Leblanc) qu’on a particulièrement appréciée, renchérit son associée, ­Amélie ­Lemire. Ça nous a permis de grandir comme entrepreneurs, mais aussi comme personnes. Cette expérience nous a beaucoup apporté. » Les inscriptions pour la seconde cohorte se dérouleront bientôt. Les intéressés peuvent restés informés via la page F­ acebook d’Halo T­ rois-Rivières.

$

$

$

Une dizaine de startups de la région ont pris part à la première cohorte d’accompagnement d’entreprises E ­ xplo 3R. Le projet mis sur pied par ­Halo ­Trois-Rivières, en collaboration avec ­Espace-inc, a offert aux jeunes entrepreneurs un accompagnement spécialisé incluant un minimum de 20 heures de coaching individuel et huit ateliers en groupe. Face au succès de cette première, l’équipe d’Halo ­Trois-Rivières travaille à mettre en place une autre cohorte à l’automne. « ­On a eu des entreprises de tout horizon à des niveaux différents », indique Étienne ­Dansereau, d’Halo T­ rois-Rivières. « ­Pour plusieurs, ç’a permis de clarifier leur projet, ­ajoute-t-il. Ils ont une meilleure idée d’où ils s’en vont. Même chose avec la confiance en leur projet. Ç’a consolidé leur motivation envers leur projet. Ç’a aussi beaucoup fait progresser les entrepreneurs sur leurs capacités et leurs compétences. Plusieurs doivent maintenant tester leur offre et continuer à développer leur produit. » C’est le cas notamment de l’entreprise ­Nuance ­Web qui aide les entreprises à s’organiser en créant, entre autres, des sites web et des applications web de gestion. Ces outils personnalisés ne sont pas disponibles sur le marché. Ils sont créés sur mesure en fonction des besoins exprimés. « ­On voulait faire partie de la cohorte parce qu’on avait besoin de se créer un réseau de contacts, mentionne le cofondateur de l’entreprise, ­Joey ­St-Laurent. On nous a mis en relation avec plein d’entrepreneurs et on a eu accès à des coachs. Ça nous a ouvert plein de portes. » « ­Il y a aussi une portion mentorat au projet

EN BREF

$ Une nouvelle glissade d’eau $

L’Aquaparc ­H2O a ouvert ses portes le 19  juin avec une nouveauté sur son site : la glissade le ­Bol. Cette glissade est faite pour les amateurs de sensations fortes et permet d’augmenter l’offre de glissades pour les plus grands. Dans l’esprit du respect des mesures

sanitaires, un nombre limité de personnes peuvent se trouver sur le site de l’Aquaparc afin de respecter la distanciation sociale. Conséquemment, il est encouragé que chacun réserve sa place en achetant ses billets d’une journée en ligne sur la nouvelle plateforme du site ­Internet.

Bonnes vacances de la construction!

Perron YVES

DÉPUTÉ DE BERTHIER-MASKINONGÉ

Veuillez noter que nos bureaux seront fermés à l’occasion des vacances de la construction. Passez du bon temps!

819-228-1210

[email protected]

1-866-311-1210

www.yvesperon.quebec

>317061

6 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

UN INVESTISSEMENT INTELLIGENT ET PAYANT

ur omplet c able s applicantirouille t er n e u m ite prix rég li a tr n à u

>302968

#3 S’INFORMER : L’EXPÉRIENCE COLLECTIVE Informez-vous auprès de propriétaires de véhicules comme le vôtre et profitez de leurs expériences pour prévenir certains problèmes connus. Allez aussi chercher l’avis de réseaux spécialisés reconnus comme le CAA, Protégez-Vous, ou des forums de discussions et vous pourrez mettre en perspective toute l’information à votre disposition afin de prendre les meilleures décisions. EMPS LIMIT

AFFAIRES

EN BREF

De photographe à pompier

Jean-Simon Hubert, pompier à Saint-Étienne-des-Grès. Photo Sandra Lacroix

­PIER-OLIVIER ­GAGNON [email protected]

accueillie très positivement par le directeur. « ­Je n’ai pas eu peur de l’embaucher. Je suis heureux de pouvoir permettre à ­Jean-Simon de réaliser son rêve. Il fait maintenant partie de la famille. Je ne suis pas inquiet qu’il sera aussi bon que d’autres pompiers », répond ­Daniel ­Isabelle. Malgré sa limitation auditive, le pompier ­Hubert est tout de même fonctionnel puisqu’il possède des appareils adaptés à sa condition. « ­Peut-être que ça va lui prendre un casque d’écoute pour bien entendre les communications, mais présentement il est toujours à mes côtés. On ne le place pas dans des situations dangereuses », assure le directeur. « ­Présentement, ­Jean-Simon effectue plusieurs tâches, notamment en support aux pompiers. Son rôle est tout aussi important. Il fait la circulation, il sort des outils, il prépare les équipements de décontamination, etc. Ce qu’il fait, tous les nouveaux pompiers l’ont déjà fait », rapporte M. Isabelle. Le directeur estime qu’Hubert a déjà un avantage sur plusieurs recrues. « ­Il connait déjà le monde de l’incendie. Il sait comment ça fonctionne en général. Ce n’est pas de l’inconnu pour lui », a­ ffirme-t-il. ­Jean-Simon H ­ ubert espère que cette nouvelle expérience soit le début d’une longue carrière dans ce domaine.« C’est le temps qui va nous le dire. Pour l’instant, je vis le moment présent. J’y vais un jour à la fois », t­ ermine-t-il.

As-tu dit Maski?

Le projet du train à grande fréquence ­ uébec à ­Toronto en pas(TGF) reliant Q sant par ­Trois-Rivières franchit une autre étape importante. Des consultations publiques seront entamées dès septembre et des appels d’offres seront lancés cet automne. Les consultations seront réalisées auprès des groupes autochtones, des communautés touchées par le projet ainsi qu’auprès des intervenants du secteur privé pour développer le meilleur modèle de prestation de services. Les prochaines étapes du projet comprennent également des études environnementales et le lancement d’appels d’offres afin de trouver des partenaires privés pour financer le projet et participer à sa mise en œuvre. « C’est le plus grand projet d’infrastructure en transport du C ­anada depuis quelques décennies, soutient le ministre de l’Innovation, des ­Sciences François-Philippe et de l’Industrie, ­ ­Champagne. On parle d’un trajet de plus de 1000 kilomètres. » « ­On consultera notamment une trentaine de nations autochtones, ajoute ce dernier. On est aussi en train de parler avec les différentes compagnies ferroviaires pour qu’on puisse harmoniser les déplacements parce qu’il y aura un partage des rails à certains endroits. L’ingénierie et la conception seront à définir en fonction des ententes qu’on arrivera à conclure. » Rappelons que la proposition de train à grande fréquence dans le corridor ­Toronto-Québec consiste à construire des voies ferrées réservées aux voyageurs. De plus, 90 % du trajet sera réalisé en utilisant la propulsion électrique. Le ­TGF permettra notamment de réduire de 90  minutes la durée moyenne des déplacements entre ­Toronto et O ­ ttawa. Le gouvernement du ­Canada prévoit que le ­TGF triple le nombre de déplacements annuels par train dans le corridor ­Toronto-Québec, passant de 4,8 millions en 2019 à 17 millions en 2059. (A.L.)

« Lavande, tournesol, vin et mode, il faut absolument faire la tournée des artisans de Saint-Sévère. » Chantale Lessard, ambassadrice Maski

TOURISME.MASKI.QUEBEC >314684

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 7

Un mois après son embauche à titre de pompier à temps partiel pour la ­Municipalité de S ­ aint-Étienne-­des-Grès, J­ ean-Simon H ­ ubert a encore du mal à le réaliser. Originaire de ­Trois-Rivières, ce jeune homme de 29 ans est né avec une déficience auditive. Ce handicap ne l’a toutefois jamais empêché d’avancer et de faire son propre chemin. « ­Dans l’ensemble, les gens ont toujours bien compris ma situation. Je n’ai pas trop de difficulté à me faire comprendre non plus. J’ai vécu un peu d’intimidation au secondaire, mais je pense que tout le monde est passé par là. J’ai été bien entouré. Ça ne m’empêche pas de faire du sport et les autres choses que j’aime », confie l’amateur de course à pied. Depuis son jeune âge, J­ ean-Simon H ­ ubert est fasciné par le monde de l’incendie. « ­Mon plus grand rêve, c’était d’être pompier, mais je savais que je ne pourrais jamais l’être dans une grande ville. Par contre, je n’ai jamais abandonné l’idée de l’être ailleurs un jour où on m’accepterait comme je suis », s­ ouligne-t-il. Hubert s’est alors tourné vers une autre passion, soit celle de la photographie. Aussitôt sorti d’une formation professionnelle dans ce domaine, il a fait son nom en photographiant des scènes d’incendie et d’accident, de même que de nombreux intervenants et véhicules

d’urgence lors des dix dernières années. En réalité, il a capturé des milliers de clichés de toutes sortes qui lui ont parfois permis de remporter certains concours. « J’ai commencé à faire de la photo à ­Trois-Rivières. J’allais voir les feux en vélo. Ça me mettait en forme. Quand j’ai eu mon auto, j’ai pu couvrir plus grand. Encore aujourd’hui, je me lève la nuit pour aller voir les feux et pour prendre des photos. Je vais aux quatre coins de la M ­ auricie et au C ­ entre-du-Québec, surtout sur les incendies majeurs », i­ndique-t-il, en précisant être à l’occasion sollicité par des médias intéressés par ses images. Au fil des ans, ce ­passe-temps lui a permis de développer des liens d’amitié avec les pompiers et de voyager à travers la province pour visiter différentes casernes. J ean-Simon ­ ­ H ubert a déménagé à ­S aint-Étienne-­d es-Grès, l’automne dernier. Voyant qu’il manquait de pompiers dans la plupart des régions du Q ­ uébec, il s’est rapidement informé des besoins de m ­ ain-d’œuvre dans sa municipalité. La date du 7  juin 2021  restera à jamais gravée dans sa mémoire. Cette ­journée-là, le conseil municipal de S­ aint-Étienne-­des-Grès a ratifié son embauche comme pompier à temps partiel. L’arrivée de J­ ean-Simon ­H ubert comme membre à part entière du ­S ervice de sécurité incendie de S­ aint-Étienne-­d es-Grès est

Train à grande fréquence : consultations et appels d’offres à l’automne

8 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

Même vacciné, on doit se protéger.

>316040

Continuons d’appliquer les mesures sanitaires pour se protéger et protéger les autres.

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 9

EN BREF

installations du ­Comité olympique canadien à de M ­ arie-Mai, des S­ oeurs B ­ oulay et de L­ a soutenir des initiatives jusqu’à concurrence Gestion sanitaire : ­Chicane en virtuel. Ces trois spectacles ont été de 25 000 $. Les porteurs de projet peuvent ­Pyeongchang en ­Corée du ­Sud. l’expertise trifluvienne visionnés par 792 personnes, mais le contenu soumettre leur candidature au fonds via le numérique, dont des prestations exclusives, a laruchequebec.com/moinscestplus. Une fois le aux J­ eux olympiques FestiVoix : 50 % des touché plus de 254 000 personnes à travers le projet accepté, la campagne de financement Les copropriétaires de l’entreprise P ­ roaxion, participatif sera mise en ligne. Si le porteur Q ­ uébec. (M.E.B.A.) ­Jean-François ­Picard et ­Brian ­Massie, et deux de festivaliers de projet atteint son objectif de campagne, il leurs techniciens se sont envolés pour ­Tokyo. provenaient de pourra bénéficier d’un montant additionnel de Grâce à une entente avec le ­Comité olympique La R ­ uche : un fonds 50 % lors de la réussite de sa campagne, jusqu’à canadien, ­Proaxion, dont le siège social est situé l’extérieur concurrence de 25 000 $. à ­Trois-Rivières, sera responsable de la mise en Ce sont 12 435 billets qui ont trouvé preneurs d’un million$ pour oeuvre des protocoles sanitaires et de désin- pour le F­estiVoix de ­Trois-Rivières dont la soutenir les projets fection des installations du ­Comité olympique 28   édition a pris fin le 4  juillet. Du nombre, 1,2 M$ pour aider à la canadien et du ­Comité paralympique cana- 50,07 % étaient vendus à l’extérieur de écolos ­ entre-ville dien. L’équipe de ­Proaxion était en lien avec ­Trois-Rivières et des environs. Durant l’événe- La plateforme de financement participatif ­La relance du c e

>313251

le C ­ omité olympique canadien depuis 2017. À ment, plus de 160 artistes ont présenté près de R ­ uche, en partenariat avec la société d’État cette époque, l’entreprise trifluvienne était res- 40 spectacles aux festivaliers enthousiastes. Le ­RECYC-QUÉBEC, lance un fonds participatif ponsable de la désinfection électrostatique des ­FestiVoix a aussi proposé les spectacles virtuels d’un million de dollars pour soutenir les projets ­ uébec. Le ­Fonds écoresponsables partout au Q ­Moins c’est + a pour objectif de propulser des projets de réduction à la source, de réemploi et des pratiques écoresponsables ayant moins 2 d’impact sur l’environnement. La somme d’un million de dollars sur deux ans permettra de

Venez voir notre nouvelle glissade

Aquaparc H O

Une subvention d’un montant maximal de 1,2 million $ pour l’exercice financier 2021‑2022 est accordée à la ­Ville de ­Trois-Rivières pour accélérer la relance économique de son c­ entre-ville. Cette aide financière fait partie de l’enveloppe de 25 M$ annoncée par le gouvernement du ­Québec pour favoriser le retour des travailleurs dans certains ­centres-villes du ­Québec et soutenir les entreprises.

LE BOL ! (Photo Marie-Eve Alarie)

50 000 $ pour l’École primaire d’éducation internationale

Achetez vos billets en ligne

TROIS-RIVIÈRES

ministre du ­Travail, de l’Emploi et de la S­ olidarité sociale et députée de ­Trois-Rivières. Ce sont 177  projets d’embellissement de cours d’école qui ont été autorisés cette année au ­Québec dans le cadre de la mesure ­Embellissement des cours d’école. Cette mesure permet de financer divers projets d’aménagement que les centres de services scolaires mettent en oeuvre en partenariat avec la communauté, et ce, de façon à stimuler et à rendre plus sécuritaire la pratique d’activités physiques chez les jeunes. >317030

10 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

www.campingh2o.com

Cet investissement du gouvernement provincial permettra à l’école d’aménager des surfaces multisportives, un parcours psychomoteur et une classe extérieure. « ­Investir dans les installations extérieures de nos écoles est une idée gagnante pour tout le monde. Plusieurs jeunes de ­Trois-Rivières profiteront d’une nouvelle cour d’école attrayante, moderne et sécuritaire. C’est une façon concrète et efficace de les encourager à être actifs et à bouger autrement tout au long de leur journée », souligne ­Jean ­Boulet,

Le meilleur du cinéma Horaire et programmation complète

1850, rue Bellefeuille, voisin de STTR

www.cinemaletapisrouge.com ou 819 840-2540

AGENDA COMMUNAUTAIRE

■ Collecte de sang Collecte de sang les 22 et 23 juillet au centre commercial ­Les ­Rivières (cour centrale) de 10 h à 20h. Objectif : 200 donneurs par jour. Sur ­rendez-vous seulement : jedonne@­hema-quebec.qc.ca ou 1 800 343‑7264, option 3.

■ Grand ­Coeur Grand C ­ oeur sera fermé pour tout le mois d’août. Pour recevoir de l’aide pendant ce mois, vous pouvez toujours faire une demande à M ­ oisson M ­ auricie. 819 371‑7778.

■ Société de généalogie du ­Grand ­Trois-Rivières Les locaux sont ouverts le mardi de 9 h à 12 h et le jeudi de 13 h 30 à 16 h 30. Port du masque lors de déplacements dans les locaux. Capacité de 7 personnes sur les ordinateurs. Inscription par téléphone

FERME R. VAILLANCOURT & FILS

avant de se présenter : 819 376‑2691

■ Friperie ­Pointe-du-Lac La friperie est fermée pour la période estivale. Réouverture : mercredi 11 août . La ­Friperie est située au 10 607 chemin ­Ste-Marguerite,derrière la caserne des pompiers. Bonnes vacances !

■ Ouvroir ­Sainte-Madeleine Le comptoir de vêtements à l’église S­ aint-Gabriel-Archange, secteur ­Cap est fermé pour les vacances. Nous vous reviendrons le mercredi 25 août à 9h. Nous faisons toujours des courtepointes. Info : 819 374‑6880.

■ Association des personnes malentendantes

Autocueillette de framboises

Groupe d’échange F­ acebook de l’Association des personnes malentendantes de la ­Mauricie. Ce service a pour but de regrouper les personnes malentendantes et leur entourage afin d’échanger et de partager leur vécu sur les conséquences de la perte auditive. Pour joindre le groupe : https://www. facebook.com/apmmauricie/groups.

>316824

Pour nous faire parvenir une annonce pour l’agenda communautaire, e­ nvoyez-nous les informations à redaction@lhebdojournal. com au plus tard le jeudi midi précédant la date de parution du journal désirée.

LA CAMPAGNE À LA VILLE

Votre journal en ligne dès le mardi à minuit

3621, rue Notre-Dame Est, Trois-Rivières (Route 138, Ste-Marthe-du-Cap)

819 376-2616 ou 373-5255

www.lhebdojournal.com

Maison Mava

Résidence pour aînés OFFRES D’EMPLOI

• Vente • Achat • Échange

! é t é l e b n u z e s s a P

POSTULEZ

819 371‑1000

>316721

760, boul. des Récollets, Trois-Rivières

225, boul. Thibeau, Trois-Rivières

www.ebenresidences.ca [email protected]

(819) 375-4567 >316712

[email protected]

LUNDI AU MERCREDI : 12 H À 17 H JEUDI ET VENDREDI : 12 H À 18 H

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 11

Préposés(es) aux bénéficiaires (Quart de jour, de soir et de nuit) Étudiants en soins Infirmier(ère) auxiliaire

Logements / appartements à louer

SHAWINIGAN: Cloutier, 4-1/2. Libre. 420$ Nicole. 819-538-9995 SHAWINIGAN: rue Cartier, beau 3-1/2, 3e, juillet, 400$, Nicole. 819-538-9995

220

Condos lofts et maisons de ville à louer

4-1/2, magnifique condo, Trois-Rivières. Près services. Pas d’animaux. 1,300$. 514-230-2209

245

Chambre à louer

MOTEL: chambres studios, tout inclus (poêle/ frigo, laveuse, sécheuse, a/c, télé,, câble/ internet). 20$ à 45$, long et court terme. Trois-Rivières. 819-696-0642

307 Appareils électroménagers SÉCHEUSE Hotpoint, blanche jamais utilisée. 175$. TroisRivières 819-372-5245 Trouvez-en encore plus sur

vosclassees.ca

310

Divers à vendre

POLICIER retraité, achète armes à feu, possède permis GRC, paye en argent comptant, vendez en toute sécurité. 819-690-0450 TONDEUSE Murray 4.75 F, parfaite condition, 60$. Vélo 26’’, homme, 12 vitesses 40$. Table en verre 36’’ pour patio, 30$, 819-370-7448

365

Poêle / fournaise / bois de foyer

BOIS de chauffage sec, érable, hêtre, merisier, 105$/ corde, 819-268-2488

370 Matériaux de construction TÔLES à couverture à lambris de couleur/ galvanisés La longueur que vous désirez. 819-221-5429 TOUS genres de matériaux de construction: bois toutes sortes, “plywood”, “ripe” pressée, revêtement (vinyle), bardeaux d’asphalte, planchers bois franc, planchers flottant, portes d’acier, portes garage différentes dimensions, portes-patio, fenêtres toutes dimensions, dormants de chemin de fer, barils plastiques très propres. 819-221-5437

ESPACEEST.ca Massage, psas OUVERT 7/7 naturiste. 577-A Notre-Dame, Repentigny. 450-932-7990.

424

Astrologie/occultisme

Ana Médium, spécialiste des questions amoureuses depuis 25 ans. Le secret des rencontres positives, la méthode pour récupérer son ex et des centaines de couples sauvés durablement, réponses précises et datées. Tél.: 450-309-0125

484

Services divers

POTEAUX de corde à linge galvanisés, vente, installation, . 8 1 9 - 5 3 9 - 8 1 9 0 819-701-0132 (Cell)

485

Agence de rencontre avec permis

CONTACTS directs et rencontres sur le service #1 au Québec! Conversations, rencontres inattendues, des aventures inoubliables vous attendent. Goûtez la différence! Appelez le 438-899-7001 pour les écouter, leur parler, ou, depuis votre cellulaire faites le #(carré)6920. (des frais peuvent s’appliquer). L’aventure est au bout de la ligne. www.lesseductrices.ca

555

Argent à prêter

PRÊT DE 500$ Sans enquête de crédit. www.creditcourtage.ca 1-866-482-0454

555

FINANCEMENT HYPOTHÉCAIRE PRIVÉ ET AUTOMOBILES À VENDRE. Service rapide peu importe votre région. Aucun cas refusé, léger dépôt. Conditions de financement flexible. Financement Brisson 1-866-566-7081 www.automobilebrisson.com

585

Services financiers divers

SOLUTIONS À L’ENDETTEMENT. Restez à la maison! Tout se fait en ligne. Trop de dettes? Harcelé par vos créanciers? Reprenez le contrôle. Un seul versement par mois (0% d’intérêt) Bureaux à Trois-Rivières à Grand-Mère et à Louiseville pour vous servir. MNP Ltée, Syndics autorisés en insolvabilité. 819-693-0004

845

Prières/remerciements

REMERCIEMENT au SacréCoeur de Jésus pour 3 faveurs obtenues. L.E.R. REMERCIEMENTS Remerciements au SacréCoeur de Jésus pour faveur obtenue.J.V..

945

AVIS PUBLIC

Argent à prêter

AVIS DE CLÔTURE D’INVENTAIRE Prenez avis que François Colbert, en son vivant domicilié au 1950 rue Victoria appartement 1 Trois-Rivières (Québec) G8Z 3E6 est décédé à Trois-Rivières le 16 avril 2021. Un inventaire de ses biens a été dressé conformément à la loi et peut être consulté par les intéressés, à l’étude de Me Elizabeth Dion, notaire, située au 16995 boulevard des Acadiens, Bécancour (Québec) G9H 0N8. Donné ce 6 juillet 2021 Denis Colbert, liquidateur

Achetons véhicules accidentés pour pièces, pour la route et pour le recyclage. Transfert sur place en toute sécurité des immatriculations. Recycleurs licenciés SAAQ. GARAGE Paul Hébert. 819-535-3533

OFFRES D'EMPLOI

Prenez avis que Pierre Beaumier, en son vivant domicilié au 435, rue Saint-Roch, Trois-Rivières, Québec, G9A  2L9, est décédé à Trois-Rivières le dix-sept décembre deux mille vingt (17-12-2020). Un inventaire de ses biens a été dressé conformément à la loi et peut être consulté par les intéressés en communiquant avec Jean Beaumier, liquidateur à l’adresse suivante, 3380, rue Chagnon, Trois-Rivières, province de Québec, G8Y 5Y7. Donné ce 28 juin 2021 à Trois-Rivières (Qc). M e Joëlle Elliot Tousignant, notaire Pour : Jean BEAUMIER, liquidateur

Demande d’avis de conformité District électoral de Marie-de-l’Incarnation

AVIS PUBLIC

Conformément aux articles 137.10 et 145.38 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme (RLRQ, chapitre A-19.1), avis public est, par les présentes, donné aux personnes habiles à voter ayant le droit d’être inscrites sur la liste référendaire de la Ville de Trois-Rivières, de ce qui suit : 1. Lors de la séance que son Conseil a tenue le 6 juillet 2021, la Ville de Trois-Rivières a adopté la résolution no C-2021-0974 autorisant un projet particulier impliquant l’immeuble situé aux 546 / 548  sur la rue des Ursulines, dans le but d’autoriser, à cet endroit, l’usage « 5834 Résidence de tourisme ». 2. Toute personne habile à voter du territoire de la ville de Trois-Rivières peut demander par écrit à la Commission municipale du Québec son avis sur la conformité de ce projet particulier accordé par la résolution no C-2021-0974 au schéma d’aménagement de la Ville. 3.

Achat d’autos

AVIS DE CLÔTURE D’INVENTAIRE (Avis dans un journal : C.c.Q., art. 795, al. 2)

>316573

205

Massothérapie / Soins thérapeutiques

Cette demande doit être transmise dans les 30 jours qui suivent la publication du présent avis à la : Commission municipale du Québec 10, rue Pierre-Olivier-Chauveau Mezzanine, Aile Chauveau Québec (Québec) G1R 4J3 Téléphone : 1 866 353-6767 Télécopieur : 418 644-4676

4. Si la Commission reçoit, d’au moins cinq personnes habiles à voter du territoire de la ville, une telle demande, elle donnera, dans les 60  jours qui suivent l’expiration de ce délai de 30  jours, son avis sur la conformité de ce projet particulier, autorisé par la résolution no C-2021-0974 au schéma d’aménagement. 5. Si la Commission ne reçoit pas, d’au moins cinq personnes habiles à voter du territoire de la ville, une telle demande, le projet particulier ci-dessus mentionné accordé par la résolution no C-2021-0974 sera réputée conforme au schéma d’aménagement à compter de l’expiration de ce délai de 30 jours. Trois-Rivières, ce 14 juillet 2021. Me Marie-Michèle Lemay, assistante-greffière

>316888

Un seul numéro 1 866 637-5236

415

>316838

PETITES ANNONCES CLASSÉES

AVIS PUBLIC Avis d’entrée en vigueur Conformément aux articles 361 et suivants de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19), avis public est, par les présentes, donné que la Ville de Trois-Rivières a adopté, lors de séances que son Conseil a tenues :

Le Groupe Gaudreault Inc., important transporteur privé de personnes par autobus au Québec, est à la recherche, pour sa division Scobus (1992) inc., située à Trois-Rivières, d’un(e) :

D’AUTOBUS ET DE VÉHICULES LOURDS Exigences du poste ; • Détenir un Diplôme d’Étude Professionnel (DEP) en mécanique de véhicules lourds ou l’équivalent • Permis de conduire de classe 5 • Expérience en mécanique d’autobus ou camion lourd • Possède la certification exigée par le programme d’entretien préventif (PEP) (un atout) • Connaissance du SIMDUT 2015 Si ce poste vous intéresse, veuillez faire parvenir votre curriculum vitae à :

Groupe Gaudreault Inc.

le 20  avril 2021, le Règlement autorisant la réfection de conduites d’eau potable et d’égouts et la réalisation de travaux de voirie sur la rue du Sanctuaire et décrétant un emprunt à cette fin de 1 950 000,00 $ (2021, chapitre 71) lequel a été approuvé par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec le 6 juillet 2021 ;

-

le 6 juillet 2021, les règlements suivants : -

Règlement concernant les services de la Direction de la sécurité incendie et de la sécurité civile (2021, chapitre 93) ;

-

Règlement sur les tarifs exigibles pour divers services rendus par la Direction de la sécurité incendie et de la sécurité civile (2021, chapitre 94) ;

-

Règlement modifiant le Règlement sur la circulation et le stationnement (2001, chapitre 3) afin de convertir la vélorue sur la partie de la rue Saint-François-Xavier entre la rue Saint-Pierre et la rue Hart en rue partagée, limiter le temps de stationnement sur rue pour la rue Sainte-Louise et affecter des places de stationnement pour les visiteurs du bureau d’information touristique situé au parc Portuaire (2021, chapitre 95) ;

-

Règlement modifiant le Règlement sur les limites de vitesse sur les voies de circulation locales (2016, chapitre 99) afin de fixer la limite de vitesse à 20 km/h sur les rues partagées en tout temps et d’étendre la rue partagée à la partie de la rue Saint-François-Xavier entre la rue Saint-Pierre et la rue Hart (2021, chapitre 96) ;

-

Règlement modifiant le Règlement accordant aux résidants de certaines voies publiques un droit particulier d’y stationner leur véhicule de promenade (2013, chapitre 109) afin d’y ajouter un seul côté de la rue Sainte-Louise (2021, chapitre 97) ;

-

Règlement modifiant le Règlement sur l’utilisation de l’eau (2019, chapitre 61) afin de permettre l’utilisation de jeu d’eau pour un camp de jour ou un service de garde pour la saison estivale 2021 (2021, chapitre 98) ;

-

Règlement modifiant le Règlement sur la paix, l’ordre et la sécurité publique (2002, chapitre 44) afin de permettre la consommation de boisson alcoolique sur une partie du lot 1 302 080 située dans le parc Portuaire (2021, chapitre 107) ;

-

Règlement modifiant le Règlement sur les limites de vitesse sur les artères et les collectrices (2016, chapitre 98) afin de modifier la limite de vitesse à 50 km/h sur le rang Saint-Malo près des intersections avec la montée Sainte-Marthe et de la rue du Parc-Frigon (2021, chapitre 108).

Ces règlements sont maintenant en vigueur et actuellement déposés dans les archives du Conseil, au bureau de la soussignée, à l’hôtel de ville de Trois-Rivières, où tout intéressé peut en prendre connaissance. Trois-Rivières, ce 14 juillet 2021. Me Yolaine Tremblay, greffière

>316887

540 rue de la Visitation St-Charles Borromée (Québec) J6E 4P3 [email protected] Fax : 819 377-1147

>316589

12 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

MÉCANICIEN(NE)

-

Le Grand Prix bel et bien de retour JONATHAN ­COSSETTE [email protected]

Le ­Grand P ­ rix de ­Trois-Rivières (GP3R) a confirmé la présentation de sa 51e édition. Elle mettra en vedette la série ­NASCAR ­Pinty’s, la C ­ oupe N ­ issan S ­ entra, la série F­ 1600 ­Canada, le C ­ TCC, le S ­ uper ­Production ­Challenge, ainsi qu’une toute nouvelle épreuve de ­ IRT. monoplaces avec la série D C’est grâce à la mise en place de conditions sanitaires favorables et à la confirmation des calendriers des séries de courses faisant partie de sa programmation que le ­Grand ­Prix de ­Trois ­Rivières a pu aller de l’avant. « ­Ces derniers mois, on a étudié les meilleures pratiques événementielles qui se font ailleurs et on va pouvoir monter un site

­ ominic F­ ugère, directeur général du G ­ rand sécuritaire », assure D P ­ rix de ­Trois-Rivières. Il y aura deux zones, soit la Z ­ one C ­ ogeco et la Z ­ one B ­ ell. La troisième zone sera celle des paddocks et malheureusement pour cet été, les spectateurs n’y auront pas accès. D’ailleurs, les gens qui y auront accès devront présenter une preuve de double vaccination ou utiliser l’un des tests rapides dont disposera le G ­ P3R. « ­Outre nos séries habituelles, on va accueillir une nouvelle catégorie de monoplaces avec les voitures de la série D ­ IRT. Elles sont habituées sur terre battue et nous allons les amener sur circuit routier. Elles sont habituées à tourner à gauche seulement alors on va les faire tourner des deux côtés. C’est la série la plus présente au ­Québec avec 90 voitures et on espère en

avoir 40 chez nous. On sait que ­Marc-Antoine ­Camirand aura un volant, ainsi que le ­Trifluvien F­ rançois B ­ ellemare, qui a piloté souvent ici. Raphaël ­Lessard va être là aussi », ­ajoute-t-il. Le ­GP3R ­Virtuel, organisé en collaboration avec les ­Amis du ­GP3R et la série E­ GT ­Challenge, lancera les festivités le 6 août. Le lendemain, les épreuves de ­SuperMotos et ­SuperQuads se dérouleront sur le circuit L­ uc-Mathon, à S­ ainte-Geneviève-­de-Batiscan, tandis qu’une épreuve de karting se tiendra le 8 août, mettant en vedette des pilotes de la série ­NASCAR ­Pinty’s, sur le circuit ­SC P ­ erformance, à S­ aint-Célestin. Pour le moment, le nombre de spectateurs admis est toujours restreint en raison de la pandémie mondiale. Les billets sont en vente au www.gp3r.com et au 1 866 416‑9797.

AVIS PUBLIC Procédure de demande de scrutin référendaire

1. Lors de la séance que son Conseil a tenue le 6  juillet 2021, la Ville de Trois-Rivières a adopté les règlements suivants : • Règlement autorisant des travaux de modernisation du système de préemption servant à prioriser les déplacements des véhicules d’urgence aux feux de circulation et décrétant un emprunt à cette fin de 540 000,00 $ (2021, chapitre 100) ; • Règlement autorisant l’agrandissement et la rénovation de l’aéroport et décrétant un emprunt à cette fin de 11 100 000,00 $ (2021, chapitre 101) ; • Règlement autorisant la fourniture de services professionnels en ingénierie pour la conception des plans et devis et la surveillance des travaux dans le cadre de la construction d’un nouvel émissaire pluvial, la réfection de la conduite de trop-plein de la rue du Père-Daniel et l’aménagement d’un corridor de transport hors norme et décrétant un emprunt à cette fin de 1 664 000,00 $ (2021, chapitre 102) ; • Règlement autorisant l’acquisition de conteneurs à levée frontale et décrétant un emprunt à cette fin de 350 000,00 $ (2021, chapitre 105) ; 2. Conformément à l’arrêté ministériel 2020-033  de la ministre de la Santé et des Services sociaux en date du 7  mai 2020, toute procédure référendaire doit être suspendue, à moins que le Conseil en décide autrement, auquel cas elle doit être remplacée par un processus référendaire à distance. Le Conseil de la Ville de Trois-Rivières a adopté les résolutions n° C-2021-0945, C-2021-0946, C-2021-0947 et n° C-2021-0950 par lesquelles il a respectivement adopté les chapitres 100, 101, 102 et 105 de ses règlements de 2021 et ordonner à la greffière de poursuivre la procédure de mise en vigueur de ces règlements. 3. Les personnes habiles à voter, ayant le droit d’être inscrites sur la liste référendaire de la Ville de TroisRivières, peuvent demander que ces règlements fassent l’objet d’un scrutin référendaire en faisant une demande écrite à cet effet sur laquelle figurent les renseignements suivants : • • • • •

Le titre et le numéro du règlement faisant l’objet de la demande ; Leur nom ; Leur qualité de personne habile à voter (voir les conditions au bas de l’avis) ; Leur adresse (voir les précisions au bas de l’avis) ; Leur signature

4. Pour ces règlements, la transmission de demandes écrites pourra s’effectuer du mercredi 14 juillet au jeudi 29 juillet 2021 inclusivement, en transmettant sa demande par courrier postal à l’adresse mentionnée ci-dessous ou par courriel à [email protected]. Nous invitons les personnes habiles à voter à utiliser le formulaire disponible sur le site internet de la Ville à l’adresse suivante www.v3r.net, en indiquant dans la barre de recherche « procédure d’enregistrement par demandes écrites » ou en cliquant sur l’onglet « formulaire – 100 », « formulaire – 101 », « formulaire – 102 » ou « formulaire – 105 ».

5. Toute demande de scrutin référendaire doit être accompagnée d’une copie (photo, photocopie) de l’une des pièces d’identité suivantes : carte d’assurance maladie délivrée par la Régie de l’assurance maladie du Québec ; permis de conduire ou permis probatoire délivré par la Société de l’assurance automobile du Québec ; • passeport canadien • certificat de statut d’Indien ; • carte d’identité des Forces canadiennes. • •

Toute copie d’un document d’identification transmis avec une demande sera détruite à la fin de la procédure de demande de scrutin référendaire. 6. Dans le cas où le nom de la personne ne figure pas déjà sur la liste des personnes habiles à voter ayant le droit d’être inscrite sur la liste référendaire de la Ville, la demande doit également être accompagnée d’un document attestant son droit d’y être inscrite. 7.

Toute personne qui assiste une personne habile à voter incapable de signer elle-même sa demande doit y inscrire : • • •

• •

son nom ; son lien avec la personne habile à voter (conjoint, parent ou autre) ; dans le cas où la personne habile à voter ne serait ni un parent ni un conjoint, une déclaration écrite selon laquelle elle n’a pas porté assistance à une autre personne qui n’est pas un parent ou un conjoint au cours de la procédure de demande de scrutin référendaire ; une mention selon laquelle elle a assisté la personne habile à voter ; sa signature.

9. Le résultat de la procédure d’enregistrement écrite sera annoncé lors de la séance que le Conseil tiendra le mardi 17 août 2021 à 19 h 00. Ce résultat sera également publié au www.v3r.net le 30 juillet 2021. 10. Ces règlements peuvent être consultés sur le site de la Ville au www.v3r.net ou en faisant la demande par courriel au [email protected]. RAPPEL Est une personne habile à voter ayant le droit d’être inscrite sur la liste référendaire de la ville au regard des règlements ci-dessus identifiés Toute personne qui, le 6  juillet 2021, n’est frappée d’aucune incapacité de voter découlant d’une manœuvre électorale frauduleuse et qui remplit une des conditions suivantes : • OU •

être une personne physique domiciliée sur le territoire de la ville de Trois-Rivières et, depuis au moins six mois, au Québec ; être depuis au moins douze mois : le propriétaire d’un immeuble situé sur le territoire de la ville de Trois-Rivières ; ou l’occupant d’un établissement d’entreprise situé sur le territoire de la ville de Trois-Rivières.

Une personne physique doit également, le 6 juillet 2021, être majeure et de citoyenneté canadienne et ne pas être en curatelle. ___________________________________________________________________________________ Condition supplémentaire pour les copropriétaires indivis d’un immeuble et les cooccupants d’un établissement d’entreprise situés sur le territoire de la ville de Trois-Rivières depuis au moins 12 mois, le 6 juillet 2021 : Avoir désigné, au moyen d’une procuration signée par la majorité des copropriétaires ou cooccupants qui sont des personnes habiles à voter, une personne à qui ils ont donné le droit de transmettre une demande écrite en leur nom et d’être inscrite sur la liste référendaire de la Ville de Trois-Rivières, le cas échéant. ➝ Cette procuration doit être produite avant ou lors de la transmission de la demande écrite. ➝ ___________________________________________________________________________________

Condition supplémentaire pour les personnes morales dont l’immeuble ou l’établissement d’entreprise est situé sur le territoire de la ville de Trois-Rivières depuis au moins 12 mois, le 6 juillet 2021 : Avoir désigné, au moyen d’une résolution, parmi ses membres, administrateurs ou employés, une personne physique qui, en date du 6 juillet 2021 et au moment d’exercer ce droit, est majeure et de citoyenneté canadienne, n’est pas en curatelle, ni déclarée coupable d’une infraction constituant une manœuvre électorale frauduleuse. La résolution désignant la personne autorisée à transmettre une demande écrite doit être produite avant ou lors de la transmission de la demande écrite. ___________________________________________________________________________________ ➝ ➝

Nul ne peut être inscrit à plus d’un endroit sur la liste référendaire de la Ville de Trois-Rivières. Cette interdiction ne s’applique cependant pas à la personne habile à voter qui est désignée comme représentante d’une ou de plusieurs personnes morales. ___________________________________________________________________________________ PRÉCISIONS CONCERNANT L’ADRESSE DEVANT FIGURER SUR UNE DEMANDE DE SCRUTIN RÉFÉRENDAIRE L’adresse devant être inscrite sur une demande de scrutin référendaire est, selon la qualité donnant à la personne habile à voter le droit d’être inscrite sur la liste référendaire de la ville : l’adresse du domicile, dans le cas d’une personne habile à voter domiciliée sur le territoire de la ville ; l’adresse de l’immeuble, dans le cas d’une personne habile à voter qui est propriétaire unique ou copropriétaire indivis d’un immeuble situé sur le territoire de la Ville ; • l’adresse de l’établissement d’entreprise, dans le cas d’une personne habile à voter qui est occupante unique ou cooccupante d’un établissement d’entreprise situé sur le territoire de la Ville. ___________________________________________________________________________________ Trois-Rivières, ce 14 juillet 2021. Me Marie-Michèle Lemay, assistante-greffière 1325, place de l’Hôtel-de-Ville C. P. 368 Trois-Rivières (Québec) G9A 5H3 Téléphone : 819 374-2002 poste 1309 • •

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 13

Vous pouvez également contacter la soussignée du 14 juillet au 23 juillet 2021 ou Me Stéphanie Tremblay (poste 1323) du 26 au 29 juillet 2021 en composant le 311 pour obtenir toutes informations sur la présente procédure d’enregistrement écrite. Les personnes transmettant une demande par la poste sont invitées à le faire le plus rapidement possible pour tenir compte des délais de livraison postale.

8. Le nombre de demandes requis pour qu’un scrutin référendaire soit tenu est de 8 248. Le règlement pour lequel ce nombre n’est pas atteint sera réputé approuvé par les personnes habiles à voter.

>314323

Conformément aux articles 556 et suivants de la Loi sur les cités et villes (RLRQ, chapitre C-19) et 539 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités (RLRQ, chapitre E-2.2), avis public est, par les présentes, donné aux personnes habiles à voter ayant le droit d’être inscrites sur la liste référendaire de la Ville de Trois-Rivières quant aux chapitres 100, 101, 102 et 105 de ses règlements de 2021, de ce qui suit :

SPORT

TOKYO 2021

SPORT

Laurence Vincent-Lapointe aux Jeux olympiques

>316494

Le Canada sera bien représenté dans cette nouvelle discipline olympique par les multiples championnes du monde Laurence Vincent Lapointe (photo) et Katie Vincent. (Photo Archives - Jonathan Cossette)

JONATHAN ­COSSETTE

EZ PROFIT D’UN

[email protected]

ét é

L’attente en aura valu la peine pour la ­Trifluvienne ­Laurence ­Vincent ­Lapointe. Canoë K ­ ayak C ­ anada et le C ­ omité olympique canadien ont confirmé sa présence sur l’équipe de ­canoë-kayak de vitesse du ­Canada dans le cadre des J­ eux olympiques de ­Tokyo 2020. Le canoë féminin s’inscrit au programme olympique pour la première fois aux J­ eux de ­Tokyo, assurant ainsi l’égalité des genres de ­ anada sera bien représences disciplines. Le C té dans cette nouvelle discipline olympique par les multiples championnes du monde ­Laurence ­Vincent ­Lapointe et ­K atie ­Vincent. « J’ai vécu deux années fortes en rebondis­ OVID-19. sements, avec ma suspension et la C Aujourd’hui, ça me soulage énormément de pouvoir y être, mais d’un autre côté, je suis tellement excitée. Lorsque j’ai reçu ma veste du ­Canada, j’étais très excitée de l’essayer. J’ai la chance d’aller aux J­ eux olympiques et c’est mon rêve de petite fille qui se réalise. Je suis aussi heureuse que le ­c anoë-kayak féminin soit inclus. J’ai 29 ans et je vais avoir la chance d’aller marquer l’histoire », ­a-t-elle confié. « ­Je me suis entraînée au mieux afin d’être prête. Je ne devais pas penser sur le fait que j’irais ou non parce que je ne me serais

! à petits prix

PLUSIEURS S OFFRES LOCALE

COLET EN MAURICIE , NI ET BÉCANCOUR !

VISITEZ NOTRE BOUTIQUE ! ÉCONOMISE Z EN 4 ÉTAPES FACILES !

CERTIFICAT-CADEAU OBTENEZ

6$

ENTRÉE JOURNALIÈRE POUR 1 PERSONNE OBTENEZ

35$

POUR

18$

VISITEZ RABAISCHOC.COM POUR CONNAÎTRE TOUTES LES OFFRES!

1

VISITEZ

2

ACHETEZ EN LIGNE

3

RECEVEZ

les CERTIFICATS-CADEAUX des marchands locaux vos CERTIFICATS-CADEAUX par courriel

4

DÈS LE LENDEMAIN, UTILISEZ vos CERTIFICATS pour acheter chez vos marchands locaux!

Les offres disponibles en ligne peuvent différer.

>312246

14 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

POUR

>316858

10$

probablement pas préparée au mieux. Je me disais que si j’obtenais ma chance, je serais prête ! (…) ­J e vais là en me disant je veux faire sous les 44 secondes, si les conditions sont idéales, et je ne vais pas là pour battre les autres en particulier. Je veux aller là pour faire de mon mieux et pour être satisfaite. » Le duo de ­Vincent et ­Vincent-Lapointe a remporté l’or aux C ­ hampionnats du monde de 2018, pulvérisant du même coup son propre record mondial du ­C-2 500m. Vincent ­L apointe a mis la main sur deux autres médailles d’or à cette compétition, au C ­ -1 200m ainsi qu’au ­C-1 5000m. « ­Je ressens beaucoup d’amour et de soutien de la communauté dans ces moments qui précèdent les débuts du canoë féminin, a pour sa part affirmé K ­ atie ­Vincent. Quand l’officiel au départ donnera le signal à ­Tokyo, j’espère que ce sera un moment que tous les ­C anadiens et tous les pagayeurs fêteront. C’est difficile de ne pas penser au parcours qui a été réalisé pour se rendre jusqu’ici, mais ­au-delà des résultats, j’ai connu une des années les plus gratifiantes de ma vie. » « ­Ces J­ eux olympiques représentent une occasion de célébrer et de récolter les fruits de notre travail acharné, de notre ténacité et de notre dévouement. On ne peut pas contrôler le résultat, mais on peut s’engager à faire de notre mieux et à tout laisser sur l’eau. »

SPORT

Jeux olympiques: Tali Darsigny sur les traces du paternel Tali D ­ arsigny a remporté son pari : elle s’envolera pour les ­Jeux olympiques de ­Tokyo le 16 juillet prochain. Elle pourra enfin vivre le rêve qu’elle a toujours imaginé, rêve que son père a pu réaliser à deux reprises. Tali ­Darsigny est née de père et mère haltérophiles. Ayant donc baigné dans le sport durant leur enfance, l’étudiante en chiropractie à l’Université du ­Québec à ­Trois-Rivières (UQTR) et ses deux frères sont devenus des haltérophiles de haut niveau. Ce n’est qu’avril dernier qu’a eu lieu la dernière compétition de sélection olympique. « Ç’a été un très long processus. Au début, on aurait dû avoir nos résultats en mai 2020 pour partir en juillet 2020. Avec la ­COVID-19, la dernière compétition d’avril 2020 a été annulée et on a pu la reprendre un an plus tard seulement. On l’a fait en avril et les classements finaux sortaient le 11 juin. Je me battais contre tous les pays présents dans ma catégorie et ce n’était pas évident. Le ­Top-8 mondial était sélectionné et ensuite, il y avait des places panaméricaines offertes et j’en ai obtenu une », ­explique-t-elle. « J’étais stressée il y a quelques mois, mais beaucoup moins récemment. À la m ­ i-mai, je savais que j’avais de bonnes chances d’être sélectionnée. J’avais fait mes calculs de mon bord et mon ­grand-père aussi avait fait ses calculs. Dans les deux cas, ça me plaçait en bonne position. Lorsqu’on a eu la confirmation que j’étais prise, c’était le fun de le voir enfin écrit noir sur blanc. » La native de la région de S­ aint-Hyacinthe pourra donc se diriger vers ­Tokyo à la m ­ i-juillet. Sa journée de compétition est prévue le 27 juillet. Les athlètes seront ensuite renvoyés à la maison dans les 24 heures suivantes afin de réduire les risques de contamination à la ­COVID-19. « ­Je ne le réalise pas encore et je ne réalise pas que ça s’en vient vite ! Ça me donnait environ un mois pour me préparer mentalement. Je suis vraiment heureuse et c’était mon objectif. Ça fait plus de 15 ans que je travaille pour ça. C’est beaucoup de travail et beaucoup d’heures d’entraînement pour réussir à obtenir cette place aux olympiques. J’ai en enfin réussi ce que mon père a réussi deux fois », a­ joute-t-elle fièrement.

ECHL

sais qu’on va être testé souvent alors je vais me reconfiner pour être certaine ne pas attraper la ­COVID. On va continuer de s’entraîner au gym, mon père et moi, mais sans plus. Je dois aussi surveiller mon alimentation pour maintenir ma catégorie de poids, soit 59 kilogrammes et moins  », c­ onfie-t-elle. « J’ai hâte à l’après, également. Le moment présent, ça va être le fun et stressant. À mon retour, ça va être l’euphorie et j’ai hâte à la fierté que je vais avoir. C’est probablement là que je vais réaliser que j’étais aux ­Jeux olympiques. » Et n’allez pas croire que le parcours de la jeune athlète devrait ensuite s’arrêter. « ­Je suis une des plus jeunes à 23 ans et la plus jeune du C ­ anada parmi nos cinq athlètes Ayant obtenu sa place pour les Jeux olympiques de Tokyo, Tali Darsigny fera partie de sélectionnés (4  filles et 1  garçon). En plus, l’équipe d’haltérophilie et sera en action le 27 juillet. (Photo courtoisie/Michèle Grenier) les prochains jeux sont dans trois ans et il me reste trois ans d’études alors je peux conserver Bien qu’elle ne s’y soit pas vraiment arrêtée ­COVID-19 dans la capitale japonaise. « J’ai avisé mon employeur que je prenais mes habitudes de vie déjà en place d’ici là », pour le moment, c’est un pays complet qui sera suspendu à son téléviseur lorsque les athlètes des vacances dès le début juillet parce que je c­ onclut-elle. canadiens seront en action. « C’est sûr que c’est spécial parce qu’habituellement, nos compétitions ne sont pas télédiffusées et pas beaucoup de gens regardent nos compétitions mis à part nos amis et nos proches. Là, on sait que les gens vont nous regarder, en plus des milliers de gens dans les estrades. Ça vient ajouter au stress, mais ça reste un stress le fun ! » Au moment de mettre sous presse, ­Tokyo venait d’annoncer que les J­eux olympiques se dérouleraient à huis clos, sans spectateurs, en raison de la recrudescence des cas de

Les mardis MILPAT le Yéti

Fais ton



5 km et

>315930

JONATHAN ­COSSETTE [email protected]

clubmilpat

Nos circuits alternatifs

Les ­Lions de ­Trois-Rivières ont signé les cinq premiers joueurs de l’histoire de la formation, tous des Q ­ uébécois, soit ­Olivier ­Archambault, ­Mathieu ­Brodeur, ­Guillaume ­Beaudoin, M ­ athieu C ­ oderre-Gagnon et le ­Trifluvien et ancien joueur des C ­ ataractes A ­ lexis D’Aoust. Tous les détails à lire au www.lhebdojournal.com

Détails : milpat.ca

Plaisir - dépassement de soi

>316114

Cinq ­Québécois avec les L ­ ions

Des vieilles Forges – St-Étienne Le 10 km trifluvien Le 12 km de St-Bo La tournée des Églises du Cap La traversée vers l’ouest

L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021 - 15

partage ton résultat

L’effet combiné des deux doses assure une meilleure protection contre la COVID-19, pour une plus longue durée. Assurez-vous de recevoir la 2e dose de votre vaccin.

>316051

16 - L’HEBDO JOURNAL - www.lhebdojournal.com - Le 14 juillet 2021

La 2e dose du vaccin est essentielle.

Get in touch

Social

© Copyright 2013 - 2024 MYDOKUMENT.COM - All rights reserved.